Transformer les hommes, les organisations, le monde autour de soi

Webinaire Aliance Féminin - Masculin du 07 avril 2021

Servir le développement de la mixité au sein des entreprises

Satsang en ligne le 7 mai 2021 de 20h à 22h

Bienvenue dans cet espace d’écoute et de rencontre de soi

Au service de ce que vous avez d’essentiel : votre humanité

« Everybody can be great…because anybody can serve » – Martin Luther King Jr.

Actualité

Bienvenue

7 & Associés est un cabinet de coaching de dirigeants et d’organisations crée en 1998 sous la dénomination commerciale Archipelago devenue 7 & Associés en 2009.

Le cabinet a été fondé par Fabrice Clément entouré de plusieurs associés au gré de l’histoire de l’entreprise et depuis 2014, associé unique de la SARL.

Fabrice ayant formé et supervisé depuis plus de 20 ans de nombreux coachs seniors à son approche du métier, il intervient en partenariat avec une sélection d’entre eux dans les différentes régions de France et à l’étranger lors de missions nécessitant plusieurs intervenants.

Ces consultants expérimentés sont sélectionnés pour leur professionnalisme, leurs valeurs et leur capacité d’intervenir dans l’esprit de notre cabinet et en totale autonomie. Ils sont souvent eux-mêmes dirigeants de leur propre société de conseil et choisissent de travailler pour 7 & Associés par goût pour le cœur de notre métier : le coaching d’organisation.

Nous intervenons en français et en anglais pour tout type d’entreprises, d’administrations, d’associations, de communautés indépendamment de leur secteur d’activité. Les problématiques humaines et de transformations étant la plupart du temps indépendantes du métier de l’institution cliente et d’une nature que l’on retrouve quel que soit le lieu géographique et la culture du système.

Voici quelques exemples de sociétés clientes et de secteurs qui nous ont honorés de leur demande de services :

  • l’industrie : Aventis, EDF, Pfizer, Philips, Thomson, …
  • la distribution et les services : Accor, Bouygues Telecom, Cofinoga, Kiabi, Reuters, Suez, …
  • le public et para-public : l’Insee, La Poste, le Ministère de l’Agriculture, le PMU, …
  • l’agricole : Les Fermes de Gally, Chapeau de Paille, …
  • les associations : la Peep, …

Pour éviter d’éventuel conflit d’intérêt nous préférons donner l’exclusivité de nos services à un client par secteur d’activité. Cela nous semble d’autant plus ajusté que dans la majorité des cas, nos clients font appel à nous de manière récurrente, sur le modèle du médecin de famille.

Dans les pages suivantes, nous vous présentons la genèse de l’entreprise, notre déontologie, notre vision du métier du coaching et nos différentes prestations de services.

Vous pouvez également retrouver sur notre blog de nombreux articles que nous avons publiés ces 12 derniers mois et quelques-uns beaucoup plus anciens.

Vous êtes les bienvenus si vous souhaitez prendre contact avec nous et / ou exprimer votre point de vue ou ressenti sur les contenus de notre site et en particulier sur le blog.

Raison d’être

 

Transformer les hommes, les organisations, le monde autour de soi

 

La raison d’être de 7&associés est de contribuer à transformer ce monde avec intégrité pour en faire « a better place to live in » ; pour y diminuer la souffrance et y favoriser le développement – sans tourner autour des mots – de la conscience et de l’amour, ingrédients majeurs et essentiels de toute transformation.

La valeur ajoutée de 7&associés est de savoir accoucher des cycles de transformation positifs dans et pour les entreprises, au niveau des individus, des équipes et de l’ensemble de la structure ; d’accompagner les changements souhaités ou contraints en faisant évoluer les systèmes vers un ordre de fonctionnement harmonieux et performant à tous les niveaux (économiques, humains, environnementaux, sociétaux).

7&associés est un accompagnateur déterminant dans vos transformations profondes, aux enjeux vitaux.

Un accompagnement des individus, groupes et organisations affiné et approfondi par trente ans de pratique,
de réflexion théorique et de transformations personnelles de son fondateur.

Pour vous, avec vous, 7&associés est au service de ce que vous avez d’essentiel : votre humanité

Genèse

Si pour formuler cette genèse, nous partons de la signature de 7 & Associés, « Transformer les hommes, les organisations, le monde autour de soi », le début de cette aventure entrepreneuriale s’enracine dans cet appel intérieur à œuvrer pour le changement de notre monde qui vient directement du ressenti de la détresse environnante et de la compassion qu’elle génère en moi. Une compassion pour les gens en souffrance qui a toujours fait partie de ma vie intérieure et qui s’est développée avec le temps et la rencontre quotidienne de cette souffrance dans les entreprises, dans la rue mais aussi sur les réseaux sociaux.

La source de cette aspiration à transformer le monde autour de moi vient dès mon jeune âge d’un sentiment de responsabilité que j’ai vis-à-vis de ce qui se passe autour de moi. Une responsabilité d’agir personnellement pour améliorer, pour soigner les situations douloureuses dont je suis témoin. D’agir personnellement mais aussi d’inviter d’autres que moi à œuvrer pour changer ce monde ; de les inviter et, par moment, … de les réveiller. Dans mon ressenti la vie nous appelle tous à œuvrer pour contribuer à changer ce monde et nous sommes nombreux à nous mobiliser dans ce sens, chacun depuis sa place particulière et dans toute profession ou position sociale.

Cette aspiration intérieure « a pris son envol » lorsque j’ai découvert le coaching et ma vocation pour ce métier en 1993.

Cette découverte remonte à fin 1992, quand une amie m’offre un livre sorti quelques semaines auparavant, « Les responsables porteurs de sens » de Vincent Lenhardt, le premier à parler de façon exclusive de ce nouveau métier encore confidentiel qu’est le coaching à l’époque.

La lecture de ce livre, la rencontre avec Vincent Lenhardt puis ma participation à une « learning expedition » d’une semaine avec un groupe de consultants et de coachs chevronnés en Californie à l’été 1993, où j’ai également rencontré le légendaire Will Schutz, vont me conduire à l’intégration du cabinet phare et pionnier du coaching en France : Transformance dirigé par Vincent et son associé François Souweine.

A partir d’octobre 1993, j’apprends les rudiments du coaching de dirigeants et, pour continuer ma professionnalisation, au bout d’un an et demi je recontacte Will Schutz et lui demande de me former à son approche de développement des personnes et des groupes : « l’Elément Humain ».

Je me forme à la première partie du cursus avec Ailish Schutz la dernière femme de Will en août 1995 puis à la deuxième partie, la formation certifiante, avec Will lui-même en 1997.

Cet apprentissage de l’Elément Humain change ma vie et l’exercice de mon métier. Ma pratique du coaching de dirigeants et d’organisation est profondément remaniée – je privilégie désormais la création de conditions pour que les individus et les groupes prennent conscience …. seuls …. au détriment de partager plus que nécessaire mon intuition de ce qu’ils traversent, partage de mon intuition que certains ont pourtant appelé parfois dans le passé « our religious experience ».

A la suite d’une demande insistante d’un groupe de coachs, je vais animer un séminaire « Phase one », première partie du cursus de l’Elément Humain en mars 1998. Ce sera le premier d’une longue série de sessions proposées en priorité à une population de confrères et de consœurs pour lesquels j’entreprendrais le projet génial mais un peu fou de faire venir Will Schutz à Paris l’été 1999 pour animer avec lui et traduire le tout premier « Phase two », la formation certifiante, de l’approche en France.

Il s’en suivra 20 ans d’enseignement et de transmission de L’Elément Humain dont j’ai, grâce à toutes ces actions, introduit et diffusé la pratique dans le coaching en France.

C’est l’intégration de l’Elément Humain et la transformation qu’elle a opéré en moi et dans mon exercice du métier du coaching de dirigeants qui m’a conduit à créer ma propre entreprise en 1998 – Archipelago devenu 7 & Associés en 2009 – pour permettre à ma nouvelle vision du monde et de mon métier de s’épanouir.

C’est aussi le début de ma contribution à la création d’une « practice » que j’appelle dès le départ « coaching d’organisation ».

Lorsqu’au début des années 2000, je cherche un superviseur après 15 ans d’expérience exclusive d’un métier que je participe à inventer au quotidien, il semble évident que je ne peux le trouver que dans une autre discipline de l’accompagnement des personnes et des organisations. Grâce à une amie psychothérapeute travaillant dans un service de soins palliatif au sein duquel elle est supervisée par une psychanalyste, Monique Soula Desroche, je vais découvrir le champ des psychanalystes de groupes et d’institutions. Au gré de 10 années de supervision par Monique puis par Jean-Claude Rouchy, réputés dans le monde entier pour leurs réalisations et de la transposition d’une partie de leur savoir-faire dans les conditions spécifiques de mon activité professionnelle, je vais approfondir et développer considérablement ma pratique du coaching d’organisation et donc ma façon d’œuvrer pour la transformation des hommes, des organisations … et le monde autour de moi.

Mon cheminement spirituel qui remonte à l’enfance et qui s’est poursuivi sur un mode plus engagé à partir du milieu des années 80, a irrigué mon exercice du métier du coaching depuis mes débuts dans ce domaine en 1993. Pourtant, jusqu’au début de l’année 2020, j’ai toujours fait en sorte que cela ne se sache pas, soucieux que j’étais de ne pas attiser chez mes interlocuteurs des peurs liées aux sectes et aux entreprises d’endoctrinement. A l’issue de ma traversée sur plusieurs années de ce que Saint Jean de la Croix nomme une « nuit obscure de l’âme » (cf. « La nuit comme le jour illumine » de Wilfried Stinissen) entre 2017 et 2020, ce souci m’a quitté et l’appel à témoigner de ma vie intérieure et d’en enseigner des points essentiels s’est manifesté en moi avec insistance.

C’est ce nouvel élan qui m’a amené à accueillir et intégrer désormais dans mon accompagnement des dirigeants leur préoccupation d’une vie spirituelle au quotidien au cœur même de l’exercice de leurs responsabilités et à intégrer dans mon offre et ma pratique du coaching des références à la vie intérieure et des services tels que les satsangs et les retraites spirituelles.

Déontologie

Comme tout professionnel de l’accompagnement, de la relation d’aide et du coaching, nous avons défini un cadre déontologique dont nous vous présentons ci-dessous les points essentiels :

  • Nous intervenons dans un esprit de non-jugement,
  • Nous nous engageons à respecter la confidentialité des propos de nos clients,
  • Nous intervenons dans le respect des objectifs définis par le client et le représentant de son organisation et en vue de créer des conditions favorables à leur atteinte,
  • Notre position est celle d’un accompagnant, à ce titre nous laissons au client la responsabilité de ses décisions,
  • Pendant la période de coaching, nous n’abordons les questions relatives au coaching d’un responsable avec des personnes extérieures (n+1, DRH, etc…) qu’en la présence de ce dernier,
  • Un même coach n’intervient pas en coaching simultané de deux personnes en lien hiérarchique,
  • Nous expliquons à nos clients, sur simple demande, les modèles et théories que nous utilisons et transmettons les références bibliographiques correspondantes,
  • Nous pouvons refuser d’intervenir en coaching, si nous ne nous considérons pas en mesure d’aider la personne à accompagner dans sa problématique. Cela peut être pour des raisons tenant à notre compétence ou à des conditions de réussite du coaching non réunies.
  • Nous avons recours à la supervision de notre pratique au moins une à trois fois par trimestre et à chaque fois que la situation l’exige,

Au-delà de cet énoncé, c’est notre congruence avec ces principes et notre comportement d’Ouverture, au sens de l’Elément Humain, autrement dit notre conscience de nous-mêmes et l’authenticité dont nous faisons preuve en exprimant ce dont nous avons conscience qui assure pour nos clients les conditions sécures de son accompagnement et de celui de ses équipes.

Comme le dit le Dalaï Lama : « Si tu souhaites connaitre quelqu’un, n’écoute pas ce qu’il dit (ne lit pas ce qu’il écrit), regarde ce qu’il fait. ».

Services

Avant de vous présenter en détail les services que nous proposons aux entreprises, aux administrations et à toute institution, nous souhaitons vous exposer en premier lieu notre vision du métier du coaching.

Ce que le Coaching apporte de déterminant, de décisif pour favoriser les transformations que rencontrent les hommes et les organisations, c’est certes un cadre théorique appliqué avec rigueur (les types de personnalités, le management situationnel, les stades de développement des équipes et des dirigeants), certes une posture qui privilégie d’aider le client à trouver seul ses propres solutions aux problèmes auxquels il fait face plutôt que de tenter de le faire à sa place mais c’est surtout, de notre point de vue, un dispositif et des leviers d’actions judicieux et efficaces.

Le dispositif est un aspect critique du coaching d’organisation, une extension du coaching individuel et d’équipe rendue indispensable dans cette ère de transformations/mutations profondes et généralisées que nous vivons depuis plusieurs décennies. Une extension que nous avons contribué à inventer avec une poignée de confrères dès 1995.
Le dispositif est une architecture de travail sur mesure que nous « designons » pour nos clients et à travers laquelle les différentes populations impliquées par la démarche de changement de l’organisation cliente vont passer. C’est le dispositif « contenant » et son co-pilotage par le dirigeant et le coach qui l’accompagne qui va permettre l’accouchement réussi des transformations visées ou subies par l’institution.

Le dispositif est aussi un aspect important du service de coaching individuel et du coaching d’équipe même s’il est moins prégnant que dans une mission de coaching d’organisation. Par exemple pour le coaching individuel, la mise en place d’un entretien préalable avec le responsable hiérarchique ou, au moins, avec un représentant de l’entreprise est au moins aussi important dans le dispositif que la quantité de séances proposées, habituellement 10, que la durée des séances, en général 1h30 et même que la fréquence, idéalement toutes les 3 semaines.

Au côté du dispositif, les leviers d’actions de notre intervention sur la dynamique de transformation et sur les résistances à la transformation sont CLES. Nous pouvons en préciser ici-même 3 d’entre eux :

  1. L’utilisation de la relation client – coach comme un espace où se manifeste (se projette) ce qui pose problème au client et le conduit à nous consulter,
  2. La proposition d’angles de vue qui indiquent et éclairent ce que la façon de voir naturelle du client l’empêche de voir et
  3. L’utilisation généralisée des émotions et des réflexes du Coach comme autant d’indicateurs de ce que le client dirigeant – équipe ou système vit ou fait vivre.

L’action sur ces leviers est précieuse dans le cadre de séances de coaching individuelle et de séminaires de cohésion ou d’élaboration en équipe, mais elle l’est plus encore dans le champ du coaching d’organisation tant elle apporte aux dirigeants compétents des éléments de compréhension, de prise de conscience et d’aide à la prise de décision qui leur manquent très souvent pour résoudre les problèmes complexes à la frontière de l’humain et du business qui se posent dans leurs organisations modernes où la plus grande partie des nombreux problèmes techniques et de gestion ont été résolus.

Notre vision du métier nous permet d’appliquer ces leviers et donc d’intervenir sur des champs aussi divers que la réflexion stratégique, la dynamique des équipes, le changement culturel, les projets informatiques ou l’amélioration de l’efficacité opérationnelle, etc …

Pour terminer cette introduction à la présentation de nos services, nous souhaitons mettre l’accent sur l’aspect particulier du coaching de dirigeants qui se distingue du coaching d’autres responsables et professionnels en entreprise. Cette distinction tient au fait que diriger aujourd’hui demande aux dirigeants une étendue de compétences inégalées jusqu’à ce jour. Les facteurs de mutations se multiplient dans le monde des affaires et rendent cruciale la capacité à piloter les transformations pour soi-même et pour les autres. La montée en puissance du facteur humain comme clef ou obstacle au développement des organisations fait de cette capacité un élément indispensable à l’accomplissement de la fonction de dirigeant.

Dans ce contexte nous observons que les dirigeants, si exposés aux mutations du monde, gagnent indiscutablement à s’autoriser à avoir au moins un voire plusieurs espaces de recul, de soutien et d’expression qui leur permettent d’utiliser leurs changements et ceux de leur entreprise comme des leviers de développement.

Notre vision du coaching d’organisation

Le coaching d’organisation est l’accompagnement sur mesure d’une entreprise ou d’une administration dans la conduite des transformations dont elle fait l’expérience tout au long de son existence et dans le traitement de ses dysfonctionnements à ces occasions.

Cet accompagnement se traduit par la conception et le pilotage d’un dispositif de travail ad hoc combinant la plupart du temps :

  • L’accompagnement individuel du directeur général voire aussi de plusieurs dirigeants,
  • Le coaching de l’équipe de direction et
  • L’accompagnement de tout ou partie de l’entreprise (en tout cas au moins 3 niveaux hiérarchiques) dans une démarche de transformation des manières de travailler.

Ce dispositif consiste à créer des conditions d’un accouchement positif, équilibré et en santé des transformations visées ou subies par l’entreprise et d’aider les dirigeants à comprendre la nature des obstacles qu’ils rencontrent sur le chemin de leurs objectifs.

Ces obstacles étant bien souvent pour partie « humains » et pour partie « opérationnels ».

Pourquoi recourir au Coaching d’organisation ?

Les changements continuels d’environnement (rupture concurrentielle, évolution des clients et de leurs comportements, mouvements géographiques, changement d’actionnariat, …) conduisent les dirigeants à devoir faire évoluer très fréquemment leurs organisations.

Pour naviguer dans ces temps de transformations quasi perpétuelles, il est indispensable de s’ajuster en permanence. Comme le disait le très avisé professeur au MIT, Peter Senghe : « Pour une boucle de changement, il faut une boucle de régulation ».

Le coaching d’organisation met en place à travers son dispositif sur mesure des espaces de dialogue et de coopération permettant d’identifier les ajustements nécessaires aux évolutions et au développement de l’entreprise et d’en piloter la mise en œuvre.

Il prévient aussi les situations devenues trop fréquentes où le rythme du changement et l’incertitude qui y est associée poussent les hommes dans leurs retranchements et favorisent chez eux des comportements de résistances passives (découragement, baisse d’enthousiasme ou de motivation, …) et / ou actives (non-obéissance, récriminations, …).

Le coaching d’organisation pour qui ?

Le coaching d’organisation s’adresse aux dirigeants qui souhaitent mener leur entreprise à travers des transformations majeures et complexes :

  • Restructuration, réorganisation, fusion de services,
  • Réorientation ou inflexion stratégique déterminante,
  • Fusion ou acquisition,
  • Evolution culturelle majeure,
  • Suppression de dysfonctionnements organisationnels ou opérationnels déstructurants et récurrents,
  • « Breakthrough » radical dans les modalités de production ou de livraison de services en rupture avec le savoir-faire maîtrisé jusque-là.

Le coaching d’organisation nécessite de façon incontournable d’intervenir sur la globalité de l’institution ou de l’entité autonome concernée – la « Business Unit » – et se pilote au niveau et avec les dirigeants qui seuls disposent de la latitude et du pouvoir de décision (par exemple l’organisation et l’affectation des ressources budgétaire et humaines) indispensable à la conduite de ces démarches complexes et structurantes.

Qualifications requises pour le coach

Le coaching d’organisation requiert des coachs qui le pratiquent des qualifications très larges de trois ordres :

  • La maîtrise de l’accompagnement individuel de changements professionnels et de développement du leadership,
  • La maîtrise de l’accompagnement des équipes, du développement de leur intelligence collective, de leur aptitude à co-élaborer en groupe et à s’autoréguler,
  • L’intuition profonde des phénomènes collectifs au sein des organisations et la maîtrise des outils et techniques de compréhension des interactions entre les fonctionnements des individus, ceux des groupes et ceux des organisations.

Le dispositif de coaching d’organisation

Les dispositifs que nous proposons à nos clients en réponse à leurs demandes d’accompagnement de type coaching d’organisation, sont élaborés sur mesure en fonction des enjeux de l’entreprise aux moments de notre intervention, des transformations, des objectifs visés et des caractéristiques culturelles de l’organisation.

Si vous souhaitez des informations complémentaires sur notre pratique du coaching d’organisation, nous vous invitons à lire un de nos articles traitant de ce domaine d’intervention et y présentant un exemple de mission comme par exemple celui-ci.

Bien entendu, vous pouvez également nous contacter directement par email ou téléphone, nous nous ferons un plaisir d’échanger avec vous de vive voix sur ce thème qui relève pour nous d’une authentique vocation.

Synthese_coaching-organisation_7etassocies3
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Notre vision du coaching individuel

Le coaching est l’accompagnement personnalisé d’un dirigeant ou d’un manager. Il est séquencé par des entretiens d’1h30 organisés en dehors de son lieu de travail. Ces entretiens, s’appuient sur l’analyse et la résolution des situations professionnelles qu’il rencontre. Ils visent le développement du dirigeant ou manager au travers de la mobilisation de son potentiel, de ses ressources et de capacités parfois en sommeil.

Ce processus ne consiste pas à modifier une personnalité, où à enseigner un modèle unique fait de « vérités » mais à créer, dans la durée, des conditions amenant la personne à trouver elle-même son propre modèle, son propre style.

Pourquoi recourir au coaching individuel ?

Le fonctionnement actuel des entreprises oblige le dirigeant à une adaptation créative permanente parfois source de remise en question. Dans un tel contexte, le coaching offre un espace de parole et d’écoute favorisant la prise de recul vis-à-vis des situations rencontrées et la compréhension de ce qui est réellement en jeu dans celles-ci. Le coaching propose des conditions propices à l’acquisition par le dirigeant de nouveaux savoir-faire et « savoirs être » requis par ces situations et transposables au quotidien

L’espace de parole lui permet d’évacuer une partie de la pression (ex-pression : sortir la pression) inhérente à ses responsabilités et de sortir d’une forme d’isolement propre aux positions d’autorité.

Cette parole le conduit à la prise de recul qui l’amène à se détacher (se désidentifier) de la situation – du problème, de mettre de la distance et donc de relativiser. Cela lui procure aussi une vue d’ensemble

A partir de là, peut émerger la prise de conscience de ce qui se joue dans la situation/difficulté rencontrée. Elle portera sur l’identification de ce qui pose vraiment problème, de ce en quoi c’est un problème et de sa propre part de responsabilité (sans jugement) dans le problème.

De cette clarification se dégageront les leviers de changement et d’intervention. Parfois, ils seront centrés sur la personne au travers d’un apprentissage technique ou comportemental lié à la capacité : à être en relation – à manager une équipe – à diriger une entreprise. D’autres fois, ils seront centrés sur l’environnement de la personne via la définition d’un plan d’actions. Le plus souvent ils porteront sur les deux dimensions, la personne et son environnement.
Au delà des fruits opérationnels qu’il offre (résolution de problèmes, apport d’idées pratiques, apport de modèles théoriques, renvoi d’image ou feedback,…), le coaching représente souvent un espace de maturation essentiel dans les périodes de croissance et de mutation que traverse un dirigeant au cours de sa vie professionnelle.

Le coaching individuel pour qui ?

Le coaching s’adresse à des personnes en phase d’évolution professionnelle reconnue :

  • dirigeants et cadres à haut potentiel,
  • responsables en cours de changement de poste,
  • cadres aux compétences techniques reconnues ayant à prendre une dimension de leader.

Le coaching est également efficace pour résoudre des situations spécifiques comme celles de personnes développant des relations conflictuelles ou présentant des problèmes d’intégration dans l’entreprise.

Qualifications requises par le coach

Le coaching individuel requière les qualifications ci-dessous :

7_coaching_individuel_qualification_coach
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Le dispositif de coaching individuel

Le dispositif de travail que nous proposons en réponse à une demande de coaching individuel est la plupart du temps décomposé en trois phases :

Une phase préalable : 1 entretien de fixation d’objectifs

Il s’agit d’un entretien en deux temps :

  1. Un temps où le client, son responsable hiérarchique, et le coach délimiteront les questions sur lesquelles doit porter le coaching et les orientations qui en découlent. Ce sera l’occasion d’aborder les sujets suivants :
  • les attendus vis-à-vis de la responsabilité du client dans la période présente et avenir,
  • l’articulation de sa responsabilité avec de son responsable pendant cette période,
  • l’investissement mutuel nécessaire à la réussite du client pendant cette période et à la réussite du coaching…
  1. Un temps où le client et le coach finaliseront : les attentes, les objectifs, les axes de travail, les points forts et les points à améliorer, les règles de lieu, d’assiduité, de ponctualité, de conditions de changement de date, de confrontation et de confidentialité.

Une phase opérationnelle : 8 entretiens de coaching

Nous prévoyons 8 séances de travail de 1h30, espacées de 3 semaines chacune. Lors de chaque séance d’accompagnement, nous travaillerons à partir d’une situation spécifique choisie par le client (un problème rencontré, un événement à préparer, etc …).

Une phase de bilan : 1 entretien de coaching

Il s’agit d’une réunion de synthèse après l’entretien de fixation d’objectifs et les 8 entretiens de coaching où le client, son responsable hiérarchique et le coach feront le point sur les évolutions observées pendant la période du coaching.

Déroulement des séances

Les séances pourront donner lieu à :
– un temps d’écoute, de clarification et d’analyse,
– un training sur des situations,
– un apport de méthode ou de grilles de lecture,
– un feedback du coach,
– un plan d’action.

Concernant le lieu des séances de coaching, il nous parait essentiel qu’il soit en dehors du lieu de travail de la personne coachée. Ce parti pris est le fruit de notre pratique et de notre expérimentation des différentes possibilités. Les séances de coaching que nous proposons se tiennent, sauf cas particulier, en nos bureaux, au 121, rue d’Aguesseau à Boulogne Billancourt.

Synthèse de notre vision du coaching individuel

7_coaching_individuel_synthese
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

 

Notre vision du coaching d’équipe

Si le coaching d’équipe le plus souvent demandé vise la cohésion de l’équipe c’est-à-dire le renforcement des relations interpersonnelles entre ses membres, leur sentiment d’appartenance ou encore la solidarité entre eux, il consiste d’une façon plus fondamentale à développer la capacité d’une équipe à travailler ensemble – en équipe – à « co-élaborer » à faire croître son « intelligence collective » c’est-à-dire à produire collectivement des idées, des solutions, des orientations pertinentes / efficaces / innovantes.

 

Pourquoi recourir au coaching d’équipe ?

Le coaching d’équipe visant la croissance de « l’intelligence collective » concerne surtout les équipes de Direction qui ont pour fonction de « produire » collectivement des décisions, des orientations, des résolutions de problèmes complexes.

La particularité d’une équipe de Direction est son enjeu majeur de se positionner à son niveau de responsabilité naturelle : celui d’instance définissant et pilotant les orientations de l’entreprise et non son exploitation.

Une équipe de Direction n’accède à la capacité d’assurer cette responsabilité que si chacun de ses membres a pris assez de hauteur et même de distance vis-à-vis de sa fonction de dirigeant d’une expertise technique – commerciale, finance, opérations, ressources humaines, etc…  – pour endosser la responsabilité de contributeur aux orientations globales de l’entreprise et non pas à celles, exclusives de l’expertise qu’il représente et dirige.

Cette prise de hauteur et cette distance vis-à-vis de son expertise technique et de sa responsabilité correspondante relèvent en réalité d’un véritable changement identitaire professionnel pour le membre d’une équipe de Direction … et ce changement est très loin d’être trivial.

Le chemin de l’équipe de Direction vers le développement de sa capacité à assurer sa responsabilité naturelle est donc fonction de l’avancement de chaque membre de l’équipe dans son changement identitaire, de la mise en musique de tous ces chemins et de l’évolution de la structure du travail de l’équipe au gré de ces avancées individuelles et de l’avancée collective.

Le coaching d’une équipe de Direction est au service de ces transformations individuelles et de celle, collective, de l’ensemble. Il a pour fonction de favoriser leur accouchement dans les temps, en santé et avec le moins de douleur possible.

Ce coaching se réalise lors de temps de réunion de l’équipe, rituels ou ad’hoc, préparés en amont en tête à tête avec le leader (Directeur Général la plupart du temps) et relevant au final de 3 registres différents :

  • Le registre des Opérations : la facilitation et l’apport de méthodes augmentant l’efficacité de l’équipe et la qualité de sa production lorsqu’elle travaille sur des thèmes « opérationnels »,
  • Le registre de la Régulation : la facilitation de moments d’échange, de feedback voire de confrontation permettant de « réguler » la vie du groupe et d’en assurer le bon fonctionnement,
  • Le registre de la Formation : l’apport de modèles théoriques et de grilles d’analyse permettant de faire prendre conscience à l’équipe de son fonctionnement et de la faire avancer vers son autonomie.

Le coaching d’équipe pour qui ?

  • Les comités de Direction (problèmes de territoires, pilotage de changements culturels et organisationnels, évolution des métiers, clarification des stratégies…),
  • Les Services, Départements ou Directions travaillant sur leur projet, leurs missions ou leur organisation,
  • Les équipes nouvellement constituées (fusions, nouvelles recrues…),
  • Les groupes travaillant en réseau,
  • Les groupes de Projets transverses.

Le dispositif de coaching d’équipe

Le dispositif que nous proposons en réponse à une demande de coaching d’équipe est une élaboration sur mesure fonction des objectifs et de la composition de l’équipe cliente.

A titre d’exemple, voici un dispositif que l’on propose souvent dans le cadre d’une demande d’accompagnement pour un séminaire à enjeux :

  • Rencontre coach – responsable d’équipe,
  • Etablissement de la proposition (objectifs précis, dispositif de travail détaillé, consultants affectés à l’intervention, durée, coût de la prestation…),
  • Entretiens en sous-groupes recouvrant toute l’équipe,
  • Analyse et synthèse des entretiens de sous-groupes donnant lieu à la proposition d’une ligne de travail prioritaire et d’une esquisse de processus pour le séminaire,
  • Deux réunions d’accompagnement du responsable d’équipe dans la préparation du séminaire,
  • Deux jours de séminaire,
  • Une réunion de débriefing à l’issue du séminaire, avec le responsable d’équipe,
  • Une réunion de suivi quelques semaines plus tard, généralement avec le responsable d’équipe et/ou avec son équipe,

Synthèse de notre vision du coaching d’équipe


Cliquez sur l’image pour l’agrandir

 

Pendant de nombreuses années, j’ai proposé et animé avec bonheur deux groupes de supervision collective. Le premier des deux était plus « généraliste », il couvrait les 3 principaux registres de la pratique du coaching en entreprise : le coaching individuel, le coaching d’équipe et le coaching d’organisation.

A la suite de demandes spécifiques répétées de la part de consœurs et de confrères, j’ai ouvert un peu plus tard un groupe dédié à la dimension collective de l’accompagnement de dirigeants en entreprise soit essentiellement au coaching d’organisation. Discipline que j’enseignais également dans le Cursus de formation ad hoc au sein du groupe HEC.

La particularité de la pratique du coaching d’organisation qui est intimement liée, plus encore que le coaching individuel, au développement intérieur du coach et à sa disposition à se laisser transformer par la vie et son métier, est que les conditions naturelles de son apprentissage sont celles du compagnonnage. L’enjeu premier de la création de ce groupe de supervision dédié à l’accompagnement des collectifs a donc été de transposer des conditions d’un compagnonnage dans un dispositif de supervision mensuelle en groupe. J’ai été heureux d’obtenir un résultat plutôt satisfaisant sur ce point pendant la première ère de ce groupe.

Aujourd’hui, je ressens l’envie de renouveler, une fois encore, ce dispositif de supervision pour y intégrer cette fois-ci une dimension spirituelle plus prononcée que celle que j’ai fini, avec les années, par m’autoriser d’introduire dans ces groupes mensuels.

L’idée n’est pas de partir dans des élucubrations spirites ou des excès de bienveillance nous écartant du bon sens et de la réalité pragmatique de la vie de l’entreprise car comme nous l’a enseigné le Christ : « Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu » Matthieu 22:21 autrement dit il ne s’agit pas de faire de l’angélisme comme nous l’explique si bien André Comte Sponville dans sa conception des 4 niveaux d’ordre de notre existence.

L’idée est d’offrir un espace où le coach pourra développer sa vie intérieure, lui faire davantage de place dans son existence et en particulier dans l’exercice de son métier. L’intérêt majeur de la vie intérieure c’est qu’elle nous permet une écoute plus profonde et plus intime de nous-même et nous conduit ainsi jusqu’au rivages de notre conscience. Or li n’y a pas meilleure façon de conduire sa vie et d’exercer ses responsabilités que de le faire depuis l’espace de conscience en soi car l’espace de conscience est relié avec l’intelligence omnisciente qui régit la totalité de notre univers depuis les confins de son infinitude jusqu’au plus petit des grains de poussière de notre bureau.

Je suis en cours d’élaboration de ce dispositif de supervision en groupe que je vais proposer d’ici quelques semaines, je mettrai cette page du site de 7 & Associés à jour et communiquerai à ce sujet dès que cette phase d’élaboration intuitive sera achevée.

Au plaisir de vous retrouver pour partager ensemble cette nouvelle aventure …. de la Conscience.

Dans les temps de crise et de profond changement de société que nous vivons, de nombreux dirigeants s’interrogent sur la place qu’ils s’autorisent à donner à leur vie spirituelle dans leur vie professionnelle.

Une grande partie d’entre eux, pourtant porteurs de croyances spirituelles, religieuses ou laïques diverses, estime que la spiritualité doit être au cœur de leurs engagements de chefs d’entreprise. En particulier dans leur responsabilité de conduire les indispensables et impérieuses transformations de leurs organisations et de contribuer à l’édification d’un monde meilleur et plus écologique auquel la plupart d’entre nous aspire.

Pour accompagner nos clients dirigeants dans ce mouvement, nous proposons, en complément de nos services de coachings individuels et collectifs, des espaces dédiés à l’approfondissement de leur vie intérieure en lien avec leur fonction et leur rôle de leader en entreprise.

Ces espaces sont soit des temps courts et mensuels en ligne ou en présentiel que l’on appelle des satsangs, soient des séminaires résidentiels de plusieurs jours que l’on peut apparenter à des retraites spirituelles, pour écouter, s’interroger, ressentir et se préparer à l’action en conscience dans son champ de responsabilité et, plus largement, dans sa vie quotidienne.

Les règles sanitaires en vigueur nous ont conduit à mettre temporairement en suspens l’organisation de retraites spirituelles mais nous continuons de proposer des satsangs en ligne.

Voici quelques mots de présentation sur ce qu’est un satsang dont les racines se trouvent dans les traditions spirituelles millénaires de l’Inde :

Sur le plan étymologique satsang est un mot sanskrit formé de la combinaison de Sat = vérité, existence, réalité absolue et de Saṅgha =compagnie, union, assemblée. Il signifie « être en compagnie de la vérité », et par extension « compagnie des sages » ou « compagnie de la vérité qui est en soi » ou « rassembler le vrai en soi ».

Littéralement et de manière plus large, c’est être perpétuellement en compagnie de Dieu, du Seigneur, les indiens disent c’est « être établi en Brahman ». C’est également préférer la compagnie des sages, des hommes ou femmes émancipés et des disciples avancés.

Ce terme désigne par extension les assemblées qui se constituent autour d’un enseignant et plus particulièrement un enseignant dont l’enseignement est fondé sur les principes de la non-dualité, une approche plus motivée par la quête de la connaissance de soi que par une pratique dévotionnelle.

Le satsang est une discipline spirituelle à part entière qui consiste donc, en pratique, à s’asseoir en groupe en présence d’un enseignant pour l’écouter … mais aussi partager, témoigner, poser des questions.

Cette pratique plurimillénaire est quotidienne en Inde au sein des ashrams qui sont fondés sur ce principe de transmission au service de l’aspirant qui vient séjourner aux côtés d’un sage pour être guidé vers l’éveil. Elle commence à se développer aussi en Occident. Bien que chaque satsang soit unique, des rituels encadrent la pratique, avec pour effet d’aligner le niveau d’énergie et de favoriser le partage.

A l’image du rapport de confiance indispensable entre l’élève et son enseignant, participer à un satsang est une affaire de lâcher-prise. Le travail ici réside dans l’immobilité de l’écoute. A tour de rôle, les participants peuvent s’adresser directement à l’enseignant pour lui demander un éclairage. Si l’enseignant prend la parole pour répondre aux questions des participants, il ne s’agit cependant nullement d’une conversation. Ce n’est pas en effet un dialogue mais une rencontre. On ne vient pas pour celui qui sait, mais pour le passage qu’il incarne vers un savoir.

Le satsang est un exercice d’écoute de soi et des autres. Formuler à voix haute ses interrogations et écouter celles des autres est un véritable exercice. La démarche de connaissance de soi conduisant généralement à des questionnements existentiels, l’écoute respectueuse du groupe crée le cadre intime propice à l’approfondissement d’un sujet.

Sans jugement, sans commentaire, participer à un satsang c’est laisser résonner ce qui se présente et faire l’expérience de l’ouverture du cœur.

Cela relève donc bien plus d’une expérience intérieure de conscience facilitée par la présence de l’enseignant et ses dispositions intérieures … que d’un éclairage intellectuel transmis par un érudit et nourrit par des éléments théoriques et un dogme.

Mon approche spécifique du satsang est moins de transmettre de longs enseignements spirituels que d’accompagner chaque participant volontaire dans une exploration intérieure d’écoute profonde qui le reconnecte à qui il est vraiment – sa vraie nature – et à « la Source de tout ce qui vit et qui respire » comme je dis si joliment Mgr Martin.

Ma pratique du satsang et ma légitimité à en conduire se fonde :

  • sur 30 ans d’exercice du métier d’accompagnement des individus et des groupes,
  • sur une expérience de 22 années d’animation de séminaires de développement personnel sur 5 jours via l’approche Elément Humain,
  • sur une pratique assidue depuis plus de 20 ans de la tradition non-duelle et tantrique du Shivaïsme cachemirien et son intégration,
  • sur l’exploration de la méditation et la participation à de nombreux satsangs depuis 35 ans,
  • sur le lien qui m’unit à mon propre maître spirituel.

Pour terminer cette présentation, voici un petit texte d’invitation à une satsang:

« Oui à la danse, oui au mouvement de la vie dans nos corps libres et virevoltants, …

Oui à notre besoin de bouger, de nous mouvoir malgré l’invitation de ce temps de confinement et d’hiver à hiberner, …

Et OUI également à notre besoin de nous recueillir au plus profond de nous, à notre besoin de nous retrouver au cœur de nous-mêmes, là où il est si doux, si nourrissant, si apaisant de se déposer …

OUI à la JOIE sans objet qui peut survenir dans une écoute sans autre intention que celle d’être là, présent à ce qui est … dans l’instant, …

OUI au mouvement intérieur de SURRENDER, à cette reddition inspirée de notre volonté, à cette grâce de l’abandon de nous-même à ce que nous sommes véritablement, notre vraie nature … celle de gouttes d’eau dans l’océan, d’étincelles divines, …

OUI à la PAROLE, …. celle qui éveille, … notre parole en premier lieu, celle d’enseignants éclaireurs sur notre chemin également, …

Il existe en nous un espace sans pensée où cette abdication totale de notre imaginaire de contrôle et de volonté fait de nous des canaux consentants et obéissants de la vie, …

Douce Mère en parlait si joliment dans « Paroles d’autrefois », il y a plus d’un siècle :

« Chaque acte sera accompli dans une obéissance complète, simple, joyeuse à la loi divine qui l’inspirera, sans aucune recherche de récompense ni de résultat, puisque la suprême récompense viendra du délice même d’agir sous cette inspiration, de s’identifier en conscience et en volonté avec le principe divin à l’intérieur de soi. »

Ma voie est le Surrender, l’Ecoute silencieuse, la Parole consciente …. et l’AMOUR qui les fonde. L’amour de soi, l’amour des autres, … de tous les autres, … de tout le vivant …

… si ces mots résonnent en vous, … si ce chemin ressemble au votre ou que vous sentez l’envie de l’emprunter et …

… si le cœur vous en dit, vous êtes les bienvenus »

Depuis quelques mois, je suis en cours d’élaboration d’un processus de travail en groupe sur la dynamique du Masculin et du Féminin en chacun avec plusieurs consœurs.

Je me réjouis d’œuvrer formellement au rapprochement et à l’union du féminin et du masculin et de proposer sur ce sujet – qui me tient à cœur depuis les débuts de mon parcours de coach, il y a 30 ans – un chemin de conscience plus qu’un chemin de « compréhension ». L’humanité a besoin de sortir du joug du mental, de l’intellect (une dynamique plutôt masculine) pour développer sa faculté de ressentir, sa disponibilité à l’écoute de la Conscience (une dynamique plutôt féminine).

Ce rééquilibrage est probablement, avec la réhabilitation de l’amour, une des clés majeures de notre transformation pour faire réellement de ce monde « a better place to live in ».

Au stade final de notre élaboration, d’ici quelques mois, nous proposerons et animerons ce processus au sein des organisations avec l’intention de promouvoir et de favoriser le développement d’une plus grande alliance Féminin Masculin, un meilleur équilibre entre les hommes et les femmes dans les situations professionnelles que nous rencontrons.

Ce processus consistera en un espace où faire l’expérience consciente de son féminin, faire l’expérience consciente de son masculin et faire l’expérience consciente de sa propre union du féminin et du masculin en soi.

Pour enrichir et éprouver ce processus, nous créons dès aujourd’hui un groupe d’échange et d’expérimentation intergénérationnel sur le sujet. Nous visons de réunir 14 personnes – chacune travaillant dans une entreprise, une association ou une institution publique – avec une mixité 7 femmes / 7 hommes.

Nous cherchons des membres disponibles 2h par mois sur un créneau de 8h à 10h, pendant 7 mois à distance ou en présentiel (ce point reste à déterminer).

Chaque mois, pendant les 2h de la session nous proposerons d’expérimenter diverses mises en situations en plénière et sous-groupes permettant de prendre plus amplement conscience de son féminin, plus amplement conscience de son masculin et plus amplement conscience de comment ses deux dynamiques / sensibilités interagissent entre elles en nous et comment elles interagissent avec le féminin et le masculin de l’autre, homme ou femme. Le tout étant au service de mieux vivre chacune de ses sensibilités et leur alliance – union en nous.

Si cette expérience vous inspire et vous tente, adressez-moi un message avec quelques mots de présentation, de motivation et d’intention en participant à ce groupe.

Nous avons commencé à communiquer sur la création de ce groupe sur les réseaux sociaux et nous animerons plusieurs webinars courant mars sur ce sujet. Nous avons déjà recueilli les messages de présentation, de motivation et d’intention de plusieurs candidat(e)s et étudierons tous ceux qui nous parviendrons dans le courant du mois de mars. Nous reviendrons vers chacun dès que nous aurons constitué le groupe. Nous communiquerons alors à ses membres les dates et les modalités définitives du processus qui devrait démarrer au plus tard début avril.

J’espère avoir le plaisir de vous retrouver bientôt pour explorer ensemble ce sujet central dans notre monde d’aujourd’hui … et de demain.